RU FR
Consulat Général Honoraire de la Fédération de Russie à Lausanne ne traite pas des affaires civiles
et ne délivre pas de visa pour la Russie

Actualités

2019 2018 2017 2016

De Chexbres à Chabag: inauguration d’un monument en l’honneur des vignerons suisses

Le 30 juin 2019, un monument dédié au botaniste et viticulteur Louis-Vincent Tardent a été inauguré dans la petite ville pittoresque de Chexbres dans le canton de Vaud.

À travers cette sculpture, la région rend hommage aux vignerons suisses qui se sont rendus en Russie il y a près de deux siècles, en 1820, pour y établir une colonie sur les terres conquises par Alexandre Ier de Turquie. Ayant reçu la permission des autorités russes, Louis-Vincent Tardent a convaincu quinze familles vaudoises de s'installer dans un nouveau pays, sur des terres peu développées mais offrant d'excellentes conditions climatiques pour la production de vin. 

Le périple des voyageurs vaudois a duré près de trois ans pendant lesquels ils ont parcouru près de deux mille kilomètres. En 1822, ils arrivent enfin au bord de la mer Noire. C'est là, près d'Odessa, qu’a été fondée la colonie suisse Chabag. La propriété est aujourd’hui située sur le territoire de l'Ukraine dans la région historique de Bessarabie.

Les colons ont non seulement pu maîtriser la terre mais aussi obtenir des résultats remarquables : les vignobles qu'ils ont cultivé continuent de pousser et de porter leurs fruits puisque les vins de Shabo, anciennement Chabag, sont de plus en plus reconnus par les connaisseurs du monde entier. 

Si l'histoire de cette étonnante migration a longtemps été oubliée, elle est aujourd'hui devenue un sujet de fierté pour le canton de Vaud. En mémoire de leur travail et de leur voyage, un monument a été dévoilé en l’honneur de ces premiers colons suisses. Artiste originaire de Lucerne, Hugo Schaer a façonné un chariot qui rappelle le périple difficile que les vignerons et leurs familles ont dû entreprendre pour atteindre leur destination. Les symboles visibles sur les parois du véhicule évoquent ce que Tardent et ses compagnons vaudois avaient alors emporté de leur région avec eux. On reconnaît avec aisance les objets agricoles, qui, combinés avec des métaphores abstraites, représentent encore aujourd’hui la Suisse dans l’imaginaire collectif. 

Pour en savoir plus sur cette histoire étonnante ainsi que sur l'influence que les Suisses ont eu sur le commerce du vin en Bessarabie, nous vous conseillons la lecture de cet article (en russe). 

(Фотография: © Keystone)