RU FR
Consulat Général Honoraire de la Fédération de Russie à Lausanne ne traite pas des affaires civiles
et ne délivre pas de visa pour la Russie

Événements

2017 2016

"Chirgilchin" à Lausanne

Le 11 novembre, dans la Salle Paderewski à Lausanne, a eu lieu un concert de l'ensemble folklorique "Chirgilchin", venu en Suisse depuis la République de Touva.

Ce groupe musical, fondé en 1996, a interprété des œuvres du folklore traditionnel Touvien, réputé pour sa technique de chants de gorge. Ces chants se distinguent par leur articulation dans le pharynx et du larynx. Ils sont caractéristiques des peuples de Sibérie, du Tibet, de Mongolie et de certains groupes ethniques Turcs. Cependant, ce sont les chants de gorges Touviens qui restent les plus célèbres dans le monde. Cette popularité est due à une grande variété de genres des chansons et à l'importance traditionnelle de ce genre de musique pour la vie culturelle de la région.

L’ensemble "Chirgilchin" a présenté en Suisse un concert nommé « Chemin des ancêtres », composé d’œuvres de musiques anciennes et modernes. Ce programme spécial a non seulement fait découvrir les chants de gorge au public local, mais il lui a également donné une vue d'ensemble de ses différents genres, techniques, thèmes et motifs. 

Le concert a eu lieu avec le soutien du Consulat général honoraire de la Fédération de Russie à Lausanne.

L’une des spectatrices, Marina de Neuchâtel, nous livre ses impressions : " Avant le concert, nous avions quelques doutes sur la façon dont le public local allait percevoir cette musique. Le chant de gorge, c'est quelque chose de très exotique. Nous craignions que cela soit un peu monotone et fastidieux. Comme nous avions tort! Le public était enthousiaste et la salle était presque pleine. C'était vraiment magique. Le programme était riche et varié. Nous avons découvert qu’il y a au moins six styles différents de chants de gorge, et chacun d'entre eux a été présenté lors du concert. Les spectateurs percevaient tout avec beaucoup d'enthousiasme, et quand les musiciens ont finalement suggéré au public de chanter avec eux, presque toute la salle s'est prêtée au jeu".

Juste avant le concert, nous avons eu l'occasion de discuter avec Igor Koshkendey, l'un des musiciens de "Chirgilchin".

Quelle la différence entre les chants de gorges Touviens et ceux d’autres peuples?

Dans notre région, cette technique de chant fait partie de la vie quotidienne depuis plusieurs siècles. Bien sûr, il y a eu une baisse d'intérêt pendant la période soviétique, mais aujourd’hui, les chants de gorge vivent leur apogée. Au Touva, on trouve un grand nombre de groupes musicaux qui jouent de la musique traditionnelle, et le public apprécie cette diversité. Nous avons ainsi pu développer une variété de styles, ce qui permet à chacun de trouver quelque chose qui lui parle personnellement.

Cette musique n'est pas très connue parmi les spectateurs européens, parfois nous ne comprenons pas son contenu même si nous reconnaissons des tons tristes ou joyeux. Quels sont les sujets principaux de vos chants?

Comme toutes les chansons du monde, nos chansons parlent de l'amour, la mort, la patrie et l'amitié. Elles ne sont pas si différentes. Il est cependant important de souligner que les chants de gorge de Touva sont de moins en moins associés avec des chants religieux.

Et le public qui n'a jamais entendu parler de votre musique, comment réagit il aux chants de gorge?

Nous avons toujours été très bien reçus en Europe. Au fil du concert, la salle se familiarise peu à peu aux sons inhabituels et en capture rapidement le ton. Nous sentons toujours la chaleur et l'énergie de l'auditoire, et c'est très important pour nous.